Nouveau départ pour la destination Essaouira

/ /

Le Conseil Provincial du Tourisme d’Essaouira (CPTE) a tenu samedi, en présence du gouverneur de la province, M. Jamal Makhtatar, son Assemblée Générale Ordinaire, l’occasion de faire le point sur les réalisations accomplies durant son dernier mandat (fin novembre 2014- fin décembre 2017), ainsi que durant le premier semestre de 2018.

Cette assemblée a eu le mérite aussi de réunir les professionnels locaux aussi massivement autour d’un seul objectif : étudier les moyens propices à un meilleur décollage de la destination. Ce qui traduit une belle symbiose entre les professionnels et les élus locaux.

Un Bilan chiffré jugé ‘’très positif’’, avec des actions concrètes ayant permis à la destination Essaouira de s’inscrire durablement dans une tendance haussière, en dépit de la persistance de certaines difficultés qui entravent le bon fonctionnement de cette instance professionnelle.

L’AGO qui a offert l’occasion pour un débat serein et franc sur les contraintes mais aussi, les perspectives du secteur du tourisme au niveau de la province, a été ponctuée par la reconduite du Président sortant Redwane Khanne aux commandes du CPT d’Essaouira pour un nouveau mandat de 3 ans, et par l’adoption à l’unanimité des membres, des rapports moral et financier du CPTE.

Et pour donner corps à ses ambitions, le CPTE, en partenariat avec plusieurs acteurs, a mis en place une stratégie de développement de nouvelles lignes aériennes à travers une série d’opérations de démarchage des compagnies aériennes (Rayanair, Air Arabia, TUIFly, et Transavia), et la mobilisation des partenaires concernés.

Ces efforts se sont soldés par un passage à fin 2013, avec brio, de deux vols hebdomadaires à 24 vols hebdomadaires à fin 2017, permettant désormais, de connecter la destination aux villes de Londres, Paris, Lyon, Charleroi et à Casablanca.

Ainsi, le nombre de nuitées dans les établissements d’hébergement classés a connu en 2017 une hausse de 12% pour se chiffrer à 461 228 nuitées, comparativement à l’année 2016. Une hausse accompagnée d’une augmentation de 14% en termes d’arrivées durant la même période, soit 186 678 touristes recensés.

Cette tendance haussière s’est accompagnée d’une belle performance de l’aérien, avec une hausse de 23% du nombre de passagers au niveau de l’aéroport international Essaouira- Mogador, soit quelque 83 324 voyageurs, par rapport à l’année 2016.

Derrière cette hausse globale des nombres de nuitées et d’arrivées, figure la croissance palpable enregistrée au niveau des différents marchés émetteurs de touristes (France, Royaume Uni, Allemagne, USA, Italie, Suisse, Belgique, Scandinave) et l’engouement de nouveaux marchés prometteurs pour Essaouira, notamment asiatique.

Durant le premier semestre de 2018, Essaouira a poursuivi son envol touristique confortant ainsi l’engagement du CPTE et les autres acteurs concernés pour une destination davantage attractive et dynamique.

En chiffres, le nombre des nuitées dans les hôtels classés a augmenté de 17%. Même tendance pour le nombre d’arrivées avec 23%. Cette hausse de la demande touristique est accompagnée d’une croissance du nombre des passagers ayant transité par l’aéroport de la ville, lequel a atteint 49%, comparativement à la même période de 2017.

Ces résultats positifs ont été rendus possibles grâce à une véritable stratégie de communication et promotion et d’animation de la destination, mise en oeuvre par le CPTE avec comme piliers majeurs : une série de mesures et actions prises : l’utilisation de supports digitaux et publi-promotionnels destinés à fournir plus de visibilité sur Essaouira, une campagne promotionnelle durable à travers l’organisation d’Eductours, de voyages en faveur de la presse et des blogueurs internationaux, et la participation dans une série de Salons et de Foires internationaux.

Cette participation du CPTE aux grands rendez-vous mondiaux du tourisme et loisirs ont eu pour effet immédiat de mieux communiquer et « vendre » la destination. Et pour preuve : Essaouira a fait l’objet de plusieurs reportages et articles de presse à l’international. La cité des Alizés a aussi bénéficié d’une large diffusion télévisée par de prestigieuses chaînes à l’instar de France 5, TV Record Europe, France 2 (Télé Matin), ARTE (Invitation au Voyage)….etc.

En ce qui concerne le volet animation, le CPTE s’est résolument engagé à soutenir nombre de Festivals, de manifestations à caractère culturel et sportifpour répondre aux attentes des visiteurs de la cité des Alizés. Cette démarche émane de la conviction du CPTE de la nécessité de diversifier le produit Essaouira, et de faire de la ville une destination de séjour et non pas de transit.

Essaouira peut se targuer de figurer actuellement au Top Ten des destinations touristiques les plus prisées à l’échelle internationale, et de renforcer sa place en tant que lieu d’excellence pour le tourisme incentive et le Mice, avec l’organisation de rencontres d’envergures internationale à l’image des Etats généraux de l’entreprise et l’entrepreneuriat citoyen du think and Tank «Thinkers and Doers », et la programmation prochainement, d’autres événements de portée mondiale comme : Global Influencers Summit en octobre 2018.

Un travail colossal est entrepris par le CTPE pour la promotion d’Essaouira, également, en tant que destination nationale phare des sports de glisse, et la contribution à la réussite du Festival des Océanes, un événement dédié au surf et aux sports nautiques en est la parfaite illustration.

Mais pour doper l’action promotionnelle de la destination, des professionnels locaux parlent de la mobilisation, par l’ONMT, d’une somme de 2 millions de dirhams, au lieu des 400.000 DH que la destination recevait.

« Pour atteindre ces objectifs, un effort colossal a été entrepris en synergie avec l’ensemble des acteurs concernés à savoir : les autorités locales, la délégation provinciale du tourisme, l’ONMT, l’ONDA et d’opérateurs et professionnels et ce malgré, la persistance de certaines contraintes liées essentiellement aux ressources financières limitées du Conseil, à l’absence de ressources humaines dédiées à cette instance, et à la faible implication des professionnels »,a expliqué M. Redwane Khanne.

Pour s’inscrire dans la durabilité, le CPTE compte durant ce nouveau mandat, capitaliser sur les acquis et relever les défis imposés à travers la mise en application d’une feuille de route profondément pensée, avec une vision prospective et des objectifs précis.

Nouvelle feuille de route, donc, à même de favoriser davantage le dynamisme touristique de la destination au cours des trois prochaines années. C’est de bon augure, professionnels et élus ont tenu à marquer un grand intérêt pour l’avenir de la destination et co-partager les nouvelles pistes de développement, avec un plan imaginé à cet effet qui sera axé sur plusieurs points, notamment le développement des dessertes aériennes à destination d’Essaouira, la communication et la promotion, la distribution et d’autres aspects liés à l’événementiel.

Aussi, le positionnement d’Essaouira en tant que destination touristique confirmée est un atout considérable dans sa vente dans le package Marrakech, bien que les deux produits ne disposent pas de la même thématique touristique. Essaouira, qui doit rester une destination à part entière, est appelée en même temps à tirer profit de l’essor de Marrakech, surtout de son aéroport desservi par des dizaines de compagnies aériennes internationales à partir de plusieurs pays de par le monde ». L’une des idées à développer dans ce sens est de mettre en place des navettes à partir de l’aéroport de la cité ocre vers Essaouira que le touriste pourra réserver sur système associé à son vol vers Marrakech.

La marque Essaouira existe. Il faut juste la travailler plus sur le plan international et œuvrer pour proposer de nouveaux produits aux clients.

Source: premiumtravelnews