Marrakech devient la Première Capitale Africaine de la Culture en 2020

Les Capitales Africaines de la Culture, C'est Quoi ?

Créées par les Africains pour les Africains, les Capitales Africaines de la Culture ont pour ambition de dessiner des scénarios de développement alternatifs, pour le continent comme pour le monde. Le programme des Capitales Africaines de la Culture vise à structurer, autonomiser et mettre en réseau les acteurs culturels du continent africain en développant des écosystèmes publics et privés culturellement indépendants, économiquement autonomes et durablement viables.

Tous les trois ans, une ville est déclarée « Capitale Africaine de la Culture ». Pendant douze mois, elle devient l'hôte d'une série d'événements, de forums, de manifestations ponctuelles ou structurantes émanant de toute l'Afrique. Elle est donc le point de rassemblement de la créativité de tout un continent, de ses territoires et de ses villes.

Chaque édition ouvre aussi un temps de visibilité mondiale pour un ensemble de programmes pluriannuels. Des villes partenaires à travers le continent accueillent réciproquement une programmation artistique et culturelle issue de la ville hôte. Ces programmes se déploient ainsi en permanence sur tout le continent, en mettant en réseau les secteurs créatifs des villes africaines.

Qui porte Les Capitales Africaines de la Culture ?

Le programme des Capitales Africaines de la Culture est élaboré par l'organisation panafricaine « Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique » (CGLUA) qui rassemble 48 associations nationales de collectivités territoriales issues de toutes les régions d’Afrique, ainsi que 2 000 villes comptant plus de 100 000 habitants. CGLUA représente donc plus de 350 millions de citoyens africains. CGLUA est notamment à l'origine du sommet « Africités », le plus grand rassemblement démocratique du continent.

Les Capitales Africaines de la Culture sont aussi accompagnées par des partenaires institutionnels : le Département des Affaires Sociales de la Commission de l’Union Africaine, la Commission Européenne, l’UNESCO, le Groupe des États ACP.

Marrakech 2020, capitale de la culture

Le 22 novembre 2018, lors de la 8ème édition d’Africités, la communauté des collectivités territoriales d’Afrique officialise la naissance des Capitales Africaines de la Culture et déclare Marrakech première Capitale Africaine de la Culture en 2020.

Un comité de pilotage tripartite est mis en place à l'été 2019, présidé par Monsieur le Wali de Marrakech-Safi et composé de représentants de CGLU Afrique, de la Commune de Marrakech et du Conseil Régional Marrakech Safi.

Marrakech relève alors le défi de mettre en lumière les futures capitales culturelles africaines et faire qu’elles entraînent citoyens, élus, entrepreneurs et militants associatifs dans une recherche commune d’harmonie.

La programmation de Marrakech 2020 a l’ambition de constituer une expérience fondatrice, presque un modèle, qui repose sur 5 axes :

  • C'est un événement exceptionnel qui positionne Marrakech en Afrique et dans le monde.

Les 5 grandes régions d'Afrique et sa diaspora sont représentées dans toute leur diversité lors de Marrakech 2020. La ville rayonne aussi sur le continent à travers un échange de programmations artistiques basées sur des disciplines partagées.

  • Elle repose sur des événements majeurs existants à travers tout le continent.

La programmation se veut un moment propice pour fédérer des réseaux existants tant au Maroc que sur le continent. Elle s’appuie sur les grands événements du territoire et les relie aux grands événements du continent.

  • Elle s'appuie sur des productions qui laissent des traces pérennes et visibles à Marrakech et dans sa région.

Avec un programme qui couvre de nombreuses disciplines artistiques, Marrakech accueille des artistes du monde entier et la ville se pare tout au long de l'année de créations qui s'approprient l'espace public.

  • Elle s’inscrit dans la dynamique durable, pluriacteurs et plurisectorielle, des Capitales Africaines de la Culture

A travers des forums institutionnels majeurs, des formations à la médiation culturelle et diverses publications, Marrakech 2020 participe à la mise en place d'une politique de la culture réfléchie et solide.

  • Elle se déploie comme un événement contributif, participatif et de proximité

Marrakech 2020 prend racine dans les territoires de sa région. La programmation associe des événements régionaux et invite les quartiers à participer à la production, à la diffusion et à l’appropriation de cette grande fête.

Des événements labellisés Marrakech 2020 et Capitales Africaines de la Culture

Marrakech 2020 est un moment de synergie et de mise en réseau indispensable pour connecter les initiatives, renforcer les dynamiques et créer des réseaux de réseaux s’inscrivant dans le projet durable des Capitales Africaines de la Culture. A cette occasion, le label M2020 a été lancé pour permettre aux événements de profiter d’une visibilité unique, dans un cadre collectif, créant une dynamique artistique et culturelle inédite qui s’inscrit dans la durée.

A l'échelle nationale, de nombreux festivals et rencontres artistiques pourraient rejoindre Marrakech en portant le label M2020. La foire internationale d'art contemporain « 1:54 » ; le festival de danse contemporaine « On Marche » ; le festival « Visa for Music » ou encore « Le festival Gnaoua et Musiques du monde » ne sont que quelques-uns des événements pressentis pour porter ce label.

A l’instar des grands événements nationaux, les événements continentaux et des diasporas seront présents lors de Marrakech 2020, offrant ainsi une formidable occasion de se faire connaître, de tisser des liens et d’anticiper des collaborations transnationales futures.

Le label Capitales Africaines de la Culture  réunit des acteurs culturels souhaitant s’inscrire dans un ou plusieurs axes définis par le comité : le FIMA - Festival international de la mode en Afrique ; Les Rencontres Internationales de Cirque d’Abidjan ; Les ateliers de la pensée de Dakar ; les Rencontres panafricaines de Théâtre ou le Marché africain de la musique ACCES ouvrent ainsi une formidable porte à la créativité du continent.

L'apport de Marrakech 2020 pour le Maroc et pour le continent

Marrakech a toujours été un carrefour entre le Maghreb, la Méditerranée et l’Afrique subsaharienne. Aujourd’hui, première capitale africaine de la culture, la ville saisit cette formidable opportunité pour témoigner de cette histoire, faire vivre et dialoguer la richesse et la diversité des cultures africaines qu’elle continue de receler.

Les cérémonies d'ouverture et de clôture symbolisent ce brassage et la présence centrale que joue Marrakech sur le continent. La place Jamaâ El Fna a naturellement été choisie pour les accueillir. A l'ouverture, des parades venues de toute l'Afrique partiront des quatre coins de la ville pour se retrouver sur la place à la tombée de la nuit dans un festival de couleurs mêlant les arts du rue, la performance technologique et artistique à la fête populaire. Après un an de festivités, de débats et d'échanges, il sera temps pour Marrakech de passer le flambeau. Repartant de la place, des parades encore plus animées prendront les chemins des portes de la ville, dans un geste de transmission qui pérennise les Capitales Africaines de la Culture.

Cette transmission passe aussi par la création d'une plateforme durable d'événements à l'échelle du continent et de la ville. Expositions nomades, résidences artistiques, musée à ciel ouvert, salon africain de l'artisanat et du design, semaine panafricaine du goût, prix littéraire, parc africain de sculptures, sculpture géante symbolisant l'événement, création d'un Opéra-Théâtre autour de l'Histoire Générale de l'Afrique... 5 villes africaines vont accueillir une programmation issue de Marrakech et de sa Région : Dakar, Tunis, Maputo, Libreville et Kigali.

Marrakech 2020 est également l’occasion de donner vie à plusieurs programmes pluriannuels sur l'ensemble du territoire africain, portés par la dynamique des Capitales Africaines de la Culture. Entre la création d'un institut de formation des métiers des arts au Sénégal, la naissance de l'Ecole Supérieure de la Mode et des Arts au Niger – en partenariat avec le FIMA, la mise en place d'une plateforme numérique continentale pour la valorisation du patrimoine ou encore le Forum de Kigali – Urban Spaces for Culture, ces initiatives tendent à dynamiser l'espace commun et faire circuler les expériences en confrontant les imaginaires.

Marrakech 2020 est, in fine, un moment crucial pour proposer un modèle d’organisation aux capitales suivantes et contribuer à pousser les acteurs à réfléchir à une politique publique territoriale de la culture. Ce challenge passe par des temps de réflexion collective lors de forums panafricains majeurs. Villes durables, Design urbain permaculturel, Nouvelle gouvernance des Smart Cities, Rencontres internationales des jeunes leaders d’Afrique et de sa diaspora ou renforcement du dialogue multi-acteur ... ces temps forts aboutissent à la formulation de recommandations monitorées et évaluées durant les années qui séparent 2020 de la prochaine étape des Capitales Africaines de la Culture.

Pour laisser une trace durable aux acteurs créatifs de Marrakech, l'événement offre aussi une formation à la médiation culturelle aux associations, aux jeunes et aux élu-e-s, qui se déploie de la même manière vers les quartiers et la région en s'appuyant sur des propositions contributives, des points d'ancrage et des acteurs qui y sont connectés.

Marrakech 2020 fera rayonner la ville, la région, le Royaume et l'ensemble du continent africain et livrera à l’Afrique et au monde une aventure humaine, institutionnelle et culturelle sans précédent.

HAUT