Le prochain Sommet africités de Marrakech, un événement important pour l’Afrique et le monde entier

/ /

Le Sommet Africités, rendez-vous panafricain des autorités locales et territoriales qui se tiendra du 20 au 24 novembre prochain à Marrakech, sera un événement important pour l’Afrique et le monde entier, eu égard à l’intérêt que revêt le thème retenu pour cette manifestation, a indiqué, lundi à Accra, le secrétaire général des Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU Afrique), Jean Pierre Elong Mbassi.
«Le choix du thème de cette année, à savoir le rôle des collectivités locales africaines dans la transition vers des villes et des territoires durables, illustre en effet cette importance et démontre que l’Afrique est consciente qu’elle ne doit pas retomber dans les erreurs des pays développés et émergents», a relevé M. Mbassi à l’ouverture de la réunion stratégique régionale de CGLU Afrique pour la région Afrique de l’ouest.
Le Sommet de Marrakech sera, ainsi, une occasion pour promouvoir et consolider le rôle effectif des gouvernements locaux africains dans le processus de l’intégration africaine pour la concrétisation de l’Agenda 2063 de l’Afrique, a-t-il noté.
Pour sa part, le maire de la ville ghanéenne de Tema, Felix Nii Anang-La, a estimé que le sommet africités constituera une occasion pour faire entendre la voix des collectivités territoriales et pour faire avancer la décentralisation dans l’objectif d’améliorer le quotidien de la population locale.
«Ce sommet vise à définir les stratégies appropriées et à les partager en vue d’améliorer les conditions de vie des populations au niveau local, de contribuer à la paix, à l’intégration et à l’unité africaine», a-t-il rappelé.
De son côté, le vice-président de l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC), Mohamed Yassine Daoudi, a souligné que la réunion régionale de l’Afrique de l’Ouest intervient dans le cadre d’une série de rencontres visant la sensibilisation des gouvernements locaux de participer au sommet africités.
«Cette réunion vise à présenter le sommet africités et à inviter les élus de la région de l’Afrique de l’Ouest à prendre part à cet événement phare afin d’échanger les expériences et expertises dans le but de renforcer la décentralisation et les collectivités territoriales africaines», a indiqué M. Daoudi, dans une déclaration à la MAP.
La réunion régionale de CGLU Afrique pour la région Afrique de l’Ouest se penchera notamment sur l’élaboration d’un bilan de l’état de la décentralisation dans les différentes régions et sur les priorités de l’agenda de la décentralisation dans les régions, outre des questions spécifiques, telles que les derniers développements survenus dans la région en matière d’agendas mondiaux et africains et l’implication des gouvernements locaux dans leur mise en œuvre, en particulier l’Agenda 2063 de l’Union africaine, le Nouvel Agenda urbain, les Objectifs de développement durable (ODD), l’Agenda du climat, et le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophes.