La profession hongroise en congrès à Marrakech

/ /

En congrès annuel, l’Association nationale hongroise des tour-opérateurs et agences de voyages (MUISZ) jette l’ancre dans la cité ocre.

L’Association hongroise des tour-opérateurs et agences de voyage (MUISZ) a tenu samedi, à Marrakech, son Congrès annuel en présence du ministre du Ttourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, Mohamed Sajid.

L’organisation de ce Congrès au Maroc à l’invitation de l’Office national marocain de tourisme (ONMT), s’inscrit dans le cadre de la création d’une dynamique touristique importante du marché hongrois et pour accompagner les nouveaux vols aériens au départ de Budapest et à destination de Marrakech et Agadir.

Intervenant à cette occasion, Mohamed Sajid a remercié l’association hongroise pour avoir choisi Marrakech et Agadir pour la tenue de son congrès annuel, mettant en relief les excellentes relations liant le Maroc et la Hongrie dans les domaines du tourisme, le transport aérien et l’artisanat.

Dans la foulée, le ministre a tenu à rappeler que ces relations dans le domaine touristique se sont renforcées à travers l’ouverture de lignes aériennes directes entre Budapest et Marrakech et entre la capitale hongroise et Agadir et au niveau de l’artisanat à travers le rôle que joue la Maison de l’artisan dans la promotion de l’artisanat auprès des Hongrois à travers l’organisation de salons à Budapest.

Mohamed Sajid a appelé à cette occasion, les membres de l’association hongroise à visiter les autres villes du Royaume pour s’enquérir de visu des valeurs de tolérance qui caractérisent les Marocains et à découvrir l’histoire millénaire et la culture du Maroc.

Pour rappel, Mohamed Sajid avait visité en octobre dernier, ce pays de l’Europe de l’Est et avait rencontré plusieurs responsables dans le but de renforcer la coopération entre les deux pays dans différents domaines.

Le directeur du Conseil régional du tourisme (CRT) à Marrakech, Abderrahim Bentbib, a, pour sa part, souligné que le choix de Marrakech pour tenir le Congrès annuel de la MUISZ est senti comme une récompense aux efforts consentis par l’ensemble des intervenants au niveau national et local et ce, pour faire de Marrakech une destination sûre, attractive et durable.

Et de relever que la qualité du standing des hôtels de Marrakech avec un bon rapport qualité / Prix, dont une grande partie appartiennent à des marques de notoriété internationale, les infrastructures publiques ainsi qu’une offre touristique riche et variée sont autant de facteurs qui permettront aux voyagistes hongrois de réussir leur activité à Marrakech au départ de la Hongrie.

«Le rythme accéléré de la croissance enregistrée en ce début de l’année 2018 permet d’espérer de très bonnes perspectives au départ de ce marché pour les années à venir», a-t-il ajouté.

Dans une déclaration à la MAP, le représentant de l’ONMT en Pologne et Europe de l’Est, Rachid Naciri a indiqué que cet événement revêt une importance particulière car il permet aux décideurs touristiques hongrois de connaitre la destination marocaine de près et par conséquent conseiller cette destination à leurs clients.

«On projette tripler en 2018 le nombre de touristes hongrois, soit 35.000 touristes contre 10.500 en 2016 et 11.000 en 2017», a-t-il fait savoir, notant qu’en faisant la comparaison entre janvier-février 2017 et janvier-février de l’année en cours, le taux de croissance du nombre de touristes hongrois vers le Maroc a enregistré 145%.

Et de faire savoir que les membres des TO et agences de voyages à Marrakech, «étaient éblouis par la richesse de notre destination et par la diversité de notre produit touristique».

A rappeler qu’une autre rencontre aura lieu le 25 mars à Agadir avec les professionnels de la région.