Palais Badii

« Dar El Badii », le palais de l’incomparable, fut érigé entre 1578 et 1603 par Yacoub El Mansour, souverain almohade pour célébrer la victoire sur l’armée portugaise lors de la bataille connue sous le nom de « Bataille des Trois Rois ».
Les matières premières les plus riches, dont certaines provenaient des Indes, ont été choisies pour sa construction : or, onyx, marbre d’Italie…
L’influence andalouse dans les plans du palais est incontestable et laisse à penser que l’architecte, quoiqu’inconnu, devait être originaire de Grenade.
Une symétrie presque absolue s’est imposée dans le plan de cette magnifique demeure construite entièrement sur voûtes en brique d’une grande solidité.
Les jardins intérieurs nommés « jardins du désir », dont il ne reste aujourd’hui qu’une immense esplanade creusée de bassins et plantée d’orangers, sont entourés des vestiges du palais et de hautes murailles sur lesquelles nichent une multitude de cigogne. Le Palais fut en effet pillé en 1696 par le sultan alaouite Moulay Ismaïl pour construire des éléments de la ville impériale de Meknès.

Aujourd’hui, de nombreux événements culturels se tiennent régulièrement au Palais, comme le Marrakech du Rire organisé chaque année depuis cinq ans par Jamel Debbouze.

Informations pratiques :

  • Horaires : ouvert tous les jours de 8h45 à 12h45 et de 14h30 à 16h45
  • Localisation : Ksibat Nhass. Place des Ferblantiers. Franchir Bab Berrima et prendre à droite entre les hautes murailles.
  • Tarif : 10 dhs. 10 dhs supplémentaires pour voir le minbar de la Koutoubia.
HAUT