Dar Bellarj : COMMUNIQUÉ DE PRESSE Achoura…. projet Carnaval à Marrakech

/ /

Il y a des moments associés à des lieux, à des rythmes, des chants, des danses qui de façon indéfectible tissent des liens de mémoire, de connaissance et d’appartenance entre individus, avec leur ville ou leur village et en relation avec des symboles culturels fédérateurs.
La fête de Achoura, à l’instar des plus grandes traditions de carnaval dans le monde fait partie de ces espaces temps au coeur desquels l’imaginaire collectif se fabrique, se renouvèle et se transmet. Au Maroc, en dehors de quelques initiatives associatives, c’est dans les campagnes qu’elle se maintient le plus. C’est aussi dans les mémoires et les souvenirs d’enfants devenus adultes que les différents éléments qui composent la fête restent vivants.
La fondation Dar Bellarj, emmenée par Maha El Mahdi sa directrice, choisit de mener un projet de réactivation de la fête de Achoura à Marrakech. L’objectif est pluriel et ambitionne de se mettre en place sur le long terme. Les principales parties prenantes du projet sont les habitants de la médina mais aussi des autres quartiers de
Marrakech. Le projet articule plusieurs volets. Un travail de collecte, d’archivage, de transmission, mené à l’année à travers des ateliers, mobilise les publics. Autour de Achoura se met également en place un travail spécifique visant à la préservation et la sauvegarde de la Daqqa Marrakchia. L’ensemble fédère les publics, les artistes et les maâlems dans le cadre d’un événement « Achoura » conçu comme un espace de célébration, d’échange, d’ouverture au monde et de partage des savoirs et des récits. La première édition se déroule en amont de Achoura 2018 et s’inaugure, le 11 septembre, à travers une parade, créée par Awaln’art et résultat des premières résidences menées dans le cadre du projet.

PROGRAMME
> 11 septembre
18h30 – Dar Bellarj > place El Moukef : Parade « Hada Achour Maalina Lhkam… »
21h30 – Place El Moukhf :  » L’Aït  » soirée Daqqa avec les maalems du Moukef-

>12 septembre 19h – Dar Chérifa : Vernissage « Achoura… feu de joie » de Nour Eddine Tilsaghani

> 13 septembre 19h – Dar Bellarj : « Achoura et l’espace public » en partenariat avec le Collectif Madrassa et Le 18

> 14 septembre 19h – Dar Bellarj : « Il était une fois… Achoura » Soirée contes et récits d’ Achoura avec le conteur Ahmed Bouzzine et Abdelaaziz Bouyabrine

> 19 septembre 19h – Dar Cherifa : Soirée Daqqa « Feux de joie » animé par les maâlems du quartier l’Kssour

> 22 septembre – Dar Bellarj : Soirée Clôture

19h : « Achoura dans la mémoire des grands ». Un voyage à travers les souvenirs d’enfances des chercheurs, historiens, réalisateurs et artistes charmés par « Achoura ». En présence de Izza Gnenini, Mouhamed Mourabiti, Hamid Triki, Abdellatif Ait Ben Abdallah, et des Maâlems Haddioui et Abderrazaq Ben Lmqadem Baba.

20h30 : Projection du documentaire « Rythmes de Marrakech » de Izza Gennini

21h30 : Soirée Daqqa « L’ Gour », un Ait collectif chanté par les maalems des sept zaouias de Marrakech.