Cette photo prise à Marrakech a remporté un prix décerné par National Geographic

/ /

PHOTOGRAPHIE – Scènes de vie pittoresques, camaïeux de couleurs, contrastes saisissants… Le Maroc ne cesse de fasciner les photographes de tous horizons. Lors du dernier concours lancé par la version britannique du magazine National Geographic Traveller dédié aux photographes de voyage (“Travel Photographer of the Year”), un cliché pris dans la médina de Marrakech a remporté fin février le prix de “meilleure photographie” de l’année dans la catégorie “Personnes” (“People”).

Prise par le photographe Justin Cliffe, cette photo montre un homme en train de teindre de la laine dans un souk de Marrakech. Décrivant sa photographie, l’auteur explique que l’un des propriétaires d’une boutique de tissus dans la ville ocre lui a montré cette scène “presque apocalyptique” d’un ouvrier en train de teindre de la laine. “C’était sale, chaud et une odeur âcre emplissait l’air”, raconte-t-il à National Geographic UK.

“Très heureux et surpris d’avoir remporté la catégorie ‘Personnes’ du concours de photographie de National Geographic UK avec cette image, prise dans les tréfonds du souk de Marrakech”, écrit le photographe sur son compte Instagram.

Si cette photographie a retenu l’attention du jury, c’est notamment parce qu’elle montre “la vie au milieu de la chaleur et de la crasse, un lieu de travail quotidien pour quelqu’un”, a indiqué Ben Rowe, membre du jury du concours de National Geographic. Le halo autour de la silhouette solitaire de l’ouvrier est comme “un rayon de lumière au milieu de la saleté”, a-t-il ajouté.

Lancé en 2011, le concours annuel de National Geographic Traveller vise à récompenser le meilleur talent britannique de photographie de voyage dans cinq catégories: Villes, Nature, Personnes, Nourriture et Portfolio.

“Au cours des quatre derniers mois, nous avons reçu des milliers de vos images lors de notre recherche du meilleur talent en matière de photographie de voyage au Royaume-Uni pour 2019. Novices ou professionnels, nous vous avons mis au défi de soumettre des photographies uniques, jamais vues, qui inspirent les autres à parcourir le monde”, explique le magazine.

Parmi les finalistes dans les différentes catégories figurait, dans la section “Portfolio”, une série de photos également prises dans la médina de Marrakech par le photographe Mick Ryan, comme vous pouvez le voir ci-dessous:

Le prix pour cette catégorie a finalement été remis à une série de photographies prises à Chengdu, la capitale de la province de Sichuan, en Chine. Le Grand Prix du concours a quant à lui été décerné cette année au photographe britannique Daniel Burton pour son plan rapproché d’un gorille de montagne, pris au parc national Virunga, en République démocratique du Congo. Il concourait dans la catégorie “Nature”.

Voir cette publication sur Instagram

“Into the Congo” On the slopes of Mount Mikeno in the Democratic Republic of Congo’s Virunga National Park live some of the last mountain gorillas. There are only two populations of these rare animals: here in the Virunga mountains and in Uganda's Bwindi Impenetrable Forest. This photograph features a female from the Humba family, a habituated group who live not far from the Bukima station. Whilst her stare evokes thoughts of Conrad’s Heart of Darkness or Michael Crichton’s Congo, the Humbas were very welcoming. #intothecongo #virunga #congo #virunganationalpark #mountmikeno #democraticrepublicofcongo #drc #aftica #bukimastation #humba #gorilla #mountaingorilla #virungamountains #savevirunga #animal #animalportrait #travelphotography #wildlife #wildlifephotography #wow #🦍 #🇨🇩

Une publication partagée par Daniel Burton (@djoburton) le

Le gagnant du Grand Prix a remporté un voyage dans les montagnes des Tatras, en Slovaquie, où il assistera à une masterclass sur des techniques photographiques. Celui de la catégorie “Porfolio” partira, avec la personne de son choix, pour une escapade d’une semaine à Chamonix, dans les Alpes françaises. Enfin, les gagnants des autres catégories recevront un trépied de voyage d’une valeur de 175 euros.