Comment le palace mythique d’Afrique, la Mamounia, veut se réinventer à la rentrée.

/ / Infos

A Marrakech, la Mamounia prépare déjà la rentrée avec un vaste projet de rénovation pour lequel le palace mythique d’Afrique ramène dans ses ateliers le chef étoilé français Jean-Georges Vongerichten, avec à la clé, la création de deux nouveaux restaurants.

La Mamounia va faire peau neuve pour la rentrée. Un vaste projet de rénovation est annoncé du 25 mai au 1er septembre prochain. Si pour l’instant peu d’éléments filtrent quant aux détails de cet agenda, le palace mythique d’Afrique dévoile toutefois, ce mercredi, un deal avec Jean-Georges Vongerichten, célèbre chef étoilé français à qui 39 restaurants à travers le monde doivent leur succès. Pour la Mamounia, il pilotera la création de deux nouveaux concepts de restaurants : l’un de tradition italienne, l’autre s’inspirant de la culture culinaire d’Asie du sud-est.

Derrière ce projet se cache Pierre Jochem, directeur général depuis le 1er septembre 2013. Ce manager de carrière qui a fait ses armes dans l’hôtellerie de luxe à travers le monde se dit « convaincu qu’un hôtel doit constamment continuer d’innover et veiller à vivre avec son époque ».

Sacré meilleur hôtel urbain au monde en 2018 aux Traveler Awards du magazine de luxe et lifestyle américain Condé Nast Traveler, la Mamounia a ainsi placé l’Afrique sur le toit de l’hôtellerie mondiale.

S’étalant pour rappel sur une superficie de plus de 2 000 m2, la Mamounia dispose de plus de 200 chambres, suites et riads avec piscines privées, ainsi que quatre restaurants de diverses spécialités. Les derniers travaux de rénovation remontent à 2009, sous les manettes opérationnelles de l’architecte français Jacques Garcia. Propriété publique, sa privatisation est envisagée depuis l’année dernière.

La nouvelle rénovation de la Mamounia pourrait probablement hisser le complexe hôtelier marrakchi à d’autres niveaux de reconnaissance internationale.

Source: https://afrique.latribune.fr/