4L Trophy 2018. Arrivée royale pour le 4L Trophy à Marrakech !

/ /

Le célèbre raid étudiant s’est clôturé samedi 24 février après une semaine de course dans le désert marocain et une mission solidaire remplie.

L’idée sort tout droit de la tête de Jean-Jacques Rey, un ancien coureur du Dakar qui, en 1997, décide de partir avec un groupe d’amis et leurs Renault 4L en direction de l’Atlas marocain. Vingt et un ans plus tard, le 4L Trophy rassemble 1 260 véhicules et le double d’étudiants.

Cette année, les trophystes ont pris le départ Halle d’Iraty, à Biarritz, d’où ils ont entamé une traversée de l’Espagne jusqu’à Algésiras. Puis ils ont embarqué pour Tanger et l’aventure a enfin commencé. Premier dépliage de tente pour une nuit à Boulajoul (au sud-est de Casablanca). À l’horizon, le coucher de soleil sur le Moyen Atlas enneigé permet quelques descentes à ski pour les plus audacieux. À la première étape sur piste, il faut rallier Merzouga, dans le désert du Sahara.

Solidarité

C’est le lieu d’accueil du bivouac des trophystes pendant trois jours. Dès leur arrivée, ils ont remis à l’association “Enfants du désert” ce qui remplissait leur coffre : fournitures scolaires, affaires sportives et matériel médical collectés avant leur départ. Partenaire du raid depuis sa création en 2005, l’association a financé la construction de 19 écoles grâce au 4L Trophy, et le total des dons financiers (35 400 € cette année) permettra à trois nouveaux établissements de voir le jour.

La suite du rallye a laissé les étudiants goûter au volet “aventure”. Road book et boussole en mains, ils ont défié les pistes ensablées avec l’objectif de comptabiliser le moins de kilomètres possible. L’arrivée place Bab el Jdid à Marrakech a été royale. Tous les proches se sont retrouvés pour une fête de clôture. La remise des prix a récompensé Mégane et Sarah, deux infirmières qui ont empoché leur ticket pour l’édition 2019.

CHIFFRE :
6 000 kilomètres ont été avalés par les concurrents, dans cette aventure inoubliable.

Plus de détails